CinéManiaC sur Twitter

Liens



Nuage

Ed Harris, Viggo Mortensen et John Malkovich à Deauville pour "Appaloosa" et "Changeling" : la veille de la clôture a des airs d'ouverture

J9, samedi 13 septembre 2008



13 - 09
2008
Version imprimable -Commenter l'article




Viggo Mortensen au balcon de sa suite de l'hôtel Royal en fin d'après-midi

 
Qu'est-ce qui fait hurler Ed Harris en conférence de presse aussi fort que dans le western "Appaloosa" qu'il vient présenter à Deauville? Des journalistes qui se pressent et jouent des coudes, s'écrasent contre l'estrade, pour demander un autographe à la fin de la conférence, une gueulante qui va rafraîchir la salle... Mais l'attention, pour ma part, est ailleurs depuis le début de la séance, une dame me dit qu'elle avait une projection à la même heure mais Viggo Mortensen est si beau, vous allez voir... En effet, l'acteur, qui parle très bien français, plutôt timide, les yeux baissés, la tête tournée vers Ed Harris, ne s'autorise qu'une fantaisie : la promo de son équipe de foot préférée : celle de San Lorenzo à Bueno Aires, se drapant dans le drapeau de l'équipe en conférence de presse mais pas seulement... Ayant passé une bonne partie de la journée d'une terrasse à l'autre pour cause d'une exceptionnelle météo ayant précipité tout le monde au soleil, je repasse en fin d'après-midi prendre un verre au lounge Orange où se pressent quelques people bienvenus dont Pascal Elbé, Arié Elmaleh, la presse chic  qui ne débarque à Deauville que le week-end, quand soudain les têtes se lèvent vers le ciel : Viggo Mortensen est en train de fixer le drapeau de son équipe de foot au balcon de sa suite de l'hôtel Royal, on se lève et on mitraille...


le lounge d'Orange, quartier VIP très prisé du festival, construction éphémère sur la pelouse de l'hôtel Royal

Auparavant, immédiatement après la projection de "The Life before her eyes" ("La Vie devant ses yeux") à 15h, avant-première du dernier film d'Uma Thurman (attendue en vain... au festival..), la présentation de "Changeling" ("L'Echange") a été programmé à 17h30 pour cause d'absence du réalisateur Clint Eastwood et d'Angelina Jolie, l'actrice principale, pourtant John Malkovich a fait le déplacement. L'homme est pressé, ne s'arrête que quelques secondes pour trois autographes et s'engouffre dans la limousine officielle. Ed Harris et Viggo Mortensen sont plus disponibles, l'acteur réalisateur, qui signe son second film avec "Appaloosa" après "Pollock", semble préférer le public au professionnels, beaucoup plus souriant pour signer des autographes que pour répondre aux questions de la presse. Des Planches bondées et ensoleillées aux trois stars US de choc, la journée n'est pas désagréable... le festival depuis hier finit mieux qu'il n'a commencé, ce matin "Towel head" a clôturé la compétition, on attend le palmarès demain dimanche à 18h30.

"Towelhead" d'Alan Ball



(sortie 25 mars 2009)

lire la critique du film sur www.cinemaniac.fr


"The Life before her eyes" ("La Vie devant ses yeux") de Vadim Perelman


(sortie 17 septembre)

lire la critique du film sur www.cinemaniac.fr



Ed Harris à la conférence de presse d'"Appaloosa" samedi en début d'après-midi

  



  
Viggo Mortensen à la conférence de presse d'"Appaloosa"





"Changeling" ("L'Echange") de Clint Eastwood


(sortie 12 novembre 2008)

lire la critique du film sur www.cinemaniac.fr


 
John Malkovich à la sortie de l'hôtel Royal vers 17h va présenter "Changeling" au CID



"Appaloosa" d'Ed Harris


(sortie 1er octobre 2008)

 
Avant la projection de son film, hommage à Ed Harris ce soir au CID dont on passe un montage d'extraits de ses films et qui sera accueilli par le réalisateur français Jean-Jacques Annaud (avec un accent anglais à la Darry Cowl...) qui le connaît bien pour l'avoir fait tourner. Sur le tapis rouge, on a aperçu un couple de réalisateurs ayant également pignon sur écran : Alain Corneau et Nadine Trintignant.

Vrai western à la manière de John Ford,"Appaloosa" est surtout une histoire d'amitié entre deux hommes, deux justiciers, Cole (Ed Harris)  et Hitch (Viggo Mortensen), venus mettre de l'ordre dans une ville dont le brigand Bragg (Jeremy Irons), qui terrorise la population, vient de tuer le sheriff. Tous les codes et décors du western sont en place, la ville rue, l'ouest poussièreux, l'amitié virile, etc... Malheureusement, le personnage féminin Allie (Renée Zellweger) est trop développé , trop présente, et rend les hommes vulnérables, voire casaniers, ce qui est contraire à l'esprit western...

lire la critique détaillée du film sur www.cinemaniac.fr

  
Viggo Mortensen arrive au CID ce samedi soir et sur scène avec Ed Harris pour présenter "Appaloosa"

 

Mots-clés : , , , , , , , ,



Share


6780
Lectures
0
commentaire
Commenter l'article

GB. - It. - Pt. - De. - Es.


Article précédent - Commenter - Article suivant -


(c) 2008 - CineManiaC

turbine sous Viabloga grâce au thème Clap de Labosonic.

Mentions légales

Contact - Liens - Newsletter